Comparatif avec la concurrence Retour à la page d'accueil

La publicité comparative a été autorisée par la loi n° 92-60 du 18 janvier 1992 et elle est régie par les articles L121-8 et suivants du code de la consommation. La publicité comparative est autorisée si elle n'est pas trompeuse ou de nature à induire en erreur, si la comparaison porte sur des biens ou services répondant aux mêmes besoins ou ayant le même objectif et si elle est une comparaison objective des deux produits. Cette comparaison est faite dans cet esprit à partir des données issues des sources disponibles sur le net et accessibles à tous.

Actuellement les produits concurrents les plus correctement élaborés sont les modèles Maxspect et Ecotech, cette liste n'est bien entendu nullement exhaustive mais le choix nous semble pertinent. Voici donc un banc de test comparatif avec deux générations de Maxspect : G2 Mazarra et R4ZOR (ou RAZOR) ainsi qu'une analyse de l'Ecotech Radion.

Comparaison des rampes LED Maxspect avec les modèles alpheus équivalents

Les rampes Maxspect sont généralement présentées comme une solution économique pour un éclairage à LED, voici une analyse comparative factuelle et objective des produits de ce constructeur versus ceux proposés par alpheus. Deux générations actives sont analysées. En premier les G2-60Watts et les G2-170Watts, avec les alternatives XR alpheus, un second comparatif concerne les Maxspect Mazarra et la série RADIOMETRIX™ alpheus.

Premier comparatif : Maxspect G2 versus alpheus XR

Composition LED du module Maxspect G2-180-60W

Soit un total de 18 LED 3W. La rampe dispose également de LED faible puissance pour un éclairage lunaire, un bloc alimentation basse tension et un timer programmable.

Composition du module Maxspect G2-800-170W version ‘Semiled’

Soit un total de 56 LED 3W

Composition du module Maxspect G2-800-170W version 'CREE'

Soit un total de 56 LED 3W. La rampe dispose également de LED faible puissance pour un éclairage lunaire, un bloc alimentation basse tension et un timer programmable.

Analyse de la puissance LED de la rampe G2-180 de puissance ‘60W’
Le total de puissance ‘commerciale’ de la Maxspect est de 18 LED x 3W/LED soit 54 Watts. Cependant les LED sont pilotées à 700 mA, comme sur les dispositifs XR alpheus d’ailleurs, mais, contrairement à alpheus, il est indiquée une puissance 'maximale théorique' non la puissance réellement fournie aux LED. Une recherche sur la documentation fait apparaitre la puissance réellement exploitée : 2,5W/LED.

La puissance réelle disponible pour la Maxspect G2-180-60W n’est que de 45 Watts.

Il s’agit effectivement de la puissance d’un module alpheus équipé, lui aussi, de 18 LED (9M1001 par exemple).

Analyse de la puissance LED de la rampe G2-800 de puissance ‘170W
Le total de puissance ‘commerciale’ est ici de 56 x 3 soit 168 Watts. Les LED sont également pilotées à 700 mA et les remarques précédentes sont également vraies.

La puissance réelle disponible pour la Maxspect G2-800-170W n’est que de 140 Watts.

Analyse des LED
Maxspect utilise des LED du fabricant Semiled spécialisé dans les LED bleues, vertes et UV. Sont utilisées par Maxspect les LED bleues 450nm et des LED UV 405nm.

LED UV. Les tests que nous avons menés permettent d’affirmer que, du point de vue photosynthèse, les LED UV n’apportent pas de bénéfice significatif. D’autre part le flux lumineux pour l'observation est insignifiant. Enfin les LED UV ne peuvent être utilisées en simulation de l’éclairage lunaire qui est naturellement blanc. L’émission d’UV ne stimule pas plus la fluorescence corallienne qu’une excitation à 450nm or les LED UV sont aussi potentiellement dangereuses, ici ne sont cependant émis que des UV-A longs. En conséquence alpheus estime qu’il est très préférable de remplacer les LED UV par des LED bleues à 450nm ou des 440nm pour un complément utile exploitable pour la photosynthèse. Il serait légitime de minorer la puissance photosynthétique des rampes Maxspect de la puissance fournie aux LED UV, tout au moins partiellement, c'est-à-dire environ -5W pour le modèle G2-180 et -20 W pour le modèle G2-800.
LED blanches. Dans la version ‘Semiled’ aucune indication fiable n’est apportée quand au véritable fabricant des LED. Semiled faisant appel à un ou des ‘partenaires’ pour les LED blanches. Les informations de rendement et de ‘binning’ (température de couleur et rendement) ne peuvent être déterminées ce qui est génant. En version "CREE" les LED blanches sont des XP-G. Ce choix est plus pertinent et aussi plus efficace. L’indication de température de couleur reste cependant approximative puisqu'il est indiqué de 5500 à 7500 K. Le binning est donc variable alors que celui-ci est fondamental pour garantir les paramètres chromatique et de flux de la rampe. De son coté alpheus dispose toujours des certificats des LED utilisées car les lots sont achetés avec indication de binning auprès des distributeurs officiels de CREE pour l’Europe (VSO).

Le rendement de conversion puissance électrique - flux lumineux des rampes Maxspect n'est pas quantifiable car le binning des LED n'est pas communiqué. Il faut tenir compte du fait que le prix des LED, pour une même référence, est fortement lié à la qualité du binning, non sans raison.

Conception
La conception des rampes Maxspect est globalement de bonne qualité mais présente cependant quelques lacunes. Les points positifs sont :

Les points sujets à remarque sont :

Garantie / cout d’exploitation

Prix de la rampe Maxspect 60W départ Hong Kong (tarifs 01/2011)

Prix de la rampe Maxspect 170W départ Hong Kong

Nota : Les frais de douanes sont aléatoires et varient de 0 à 40% du prix d'achat en sus.

Tarif des produits alpheus équivalents

Deuxième comparatif : Maxspect Mazzara versus alpheus RADIOMETRIX

Ces nouvelles générations bénéficient des développements les plus récents en ce qui concerne les LED de puissance. Il n'est analysé ici que la série Mazarra P équipée de LED CREE XM-L, la série Mazarra S étant de classe inférieure et plus proche de la famille G2 de ce point de vue. Les données ont été recueillies auprès des sites MaxspectUSA et du distributeur pour l'Europe Aquarioom, il n'a été retenue que la meilleure combinaison car force est de constater que des différences de compositions peuvent être observées sur les différents sites des distributeurs Maxspect (les Luxeon Rebel-ES sont remplacées par des LED Bridgelux, CREE XP-E ou SemiLEDs moins performantes, mauvaise communication ou évolution de la gamme sont des explications plausibles).

Cependant de façon général un effort de clarté et de précision est fait sur la génération Mazarra série P versus les modèles G2, les données communiquées sont plus justes, le choix des LED plus pertinent et efficient, les fonctionnalités plus étendues. La Mazarra est même la concurente la plus rude de la RADIOMETRIX™, le match est serré !

Sources d'informations concernant les LED :

CREE XM-L
CREE XP-G
Philips Luxeon Lumileds REBEL-ES PR01 PR02
SIBDI S35-U

Le comparatif confronte une rampe LED Mazarra 180 W série P et une rampe alpheus RADIOMETRIX™ 5 modules 11M1002 soit 170 W. En réalité les deux rampes fournissent très exactement la même puissance électrique aux LED, la comparaison est donc équilibrée.

Composition d'une rampe Maxspect Mazarra série P 180 Watts

Chaque module 60 Watts série P est constitué de :

Modèle LED
référence / fabricant
Quantité Flux Puissance électrique Couleur / longueur d'onde

Cree XLamp® XM-L T6

4
540 lm @ 1500mA
18,6 W

Cool White 7000-8000 K

Philips Luxeon Rebel LXML-PB01-0040

2
88 lm @ 1000mA
6,8 W

Blue 460-490 nm

Philips Luxeon Rebel LXML-PR01-0500

2
1222mW @ 1000mA
6,8 W

Royal Blue 440-460 nm

SiBDI S35-U U60

1
500mW @ 700mA
2,8 W

UV 400-410 nm

SiBDI S35-U U70

1
600mW @ 700mA
2,8 W
UV 410-420 nm

Philips Luxeon Rebel LXML-PR01-0500

2
910mW @ 700mA
4,6 W

Royal Blue 440-460 nm

Cree XP-G Q3

2
232 lm @ 1000mA
6,6 W

CRI 85 Warm White 3000 K

Philips Luxeon Rebel LXML-PB01-0040

2
88lm @ 1000mA
6,8 W

Blue 460-490 nm

         
Total 1 module (60 Watts)
16 LED
3142 lm / 18841 mW
56 Watts
 
Total 3 modules (180 Watts)
48 LED
9426 lm / 56523 mW
168 Watts
 

Remarques

La puissance commerciale de 60 W versus celle effective de 56 W présente une augmentation réduite à 7% ce qui est un net progrès par rapport à la surévaluation de 33% de certaines séries G2. Le chiffre à simplement été arrondi à la dizaine supérieure.

Les LED Luxeon REBEL-ES sont pilotées à 1000 mA ce qui constitue le maximum absolu autorisé par le fabricant. La tension VF des LED Rebel est alors de 3,4 Volts ce qui entraine une puissance électrique de 3,4 W alors que la résistance thermique de la PR01 est de 10°/W soit une augmentation de 34° entre la puce et son boitier. A titre de comparaison et pour un flux lumineux identique, alpheus utilise des LED Rebels de classe PR02 qui ont de meilleures caractéristiques (I max 1200 mA, tension VF abaissée à 3V et Résistance thermique de 6°/W), de plus alpheus limite le courant à 750 mA, soit 2,25 W électriques ce qui provoque un échauffement maitrisé de seulement 13,5° entre la puce et son boitier, et ceci pour un flux lumineux identique à celui des PR01 de la Mazarra. La courbe de derating page 20 de la datasheet DS68 fait apparaitre l'extrême difficulté de mise en oeuvre à 1000mA pour les PR01 et PB01.

Les XM-L sont des T6 pour la Maxspect et U2 (+7%) pour alpheus. Le courant de pilotage est supérieur de 25% pour la Mazarra tout en restant acceptable (maximum fabricant de 3A). T6 et U2 caractérisent la puissance minimale de la LED. Ainsi chaque XM-L émet 540 lm sur la Mazarra et 510 lm sur la RADIOMETRIX, avec un meilleur rendement pour cette dernière. Cependant toutes les LED blanches sont des XM-L pour alpheus alors que Maxspect mixte des XP-G ce qui baisse la moyenne à 437 lm/LED blanche. En ce qui concerne la température de couleur le chiffre est moins précis (BIN 1C pour alpheus). Il convient de noter que les températures de couleur de 8000K ne sont pas réellement disponibles. Des chiffres supérieurs à 8000K doivent donc être considérés avec circonspection.

Les LED UV SiBDI sont, quant à elles, pilotées à 700 mA alors que le maximum indiqué par le fabricant est 350 mA, ces LED ne sont pas caractérisées à 700 mA et semblent ne pas convenir.

Utilisation des LED UV, recommandation du fabricant SiBDI pour les LED S35-U :

"The devices are UV light LEDs. The LED during operation radiates intense UV light, which precautions must be taken to prevent looking directly at the UV light with unaided eyes. Do not look directly into the UV light or look through an optical system. When there is a possibility to see the reflection of the light, protect eyes by using the UV light protective glasses."

alpheus insiste également sur le fait de ne jamais regarder directement une source lumineuse LED de puissance. Les LED UV, selon SiBDI, nécessitant visiblement une protection supplémentaire contre les regards indirects, les LED UV ne sont d'ailleurs pas destinées à l'éclairage. Les remarques apportées sur la présence de LED UV des G2 sont maintenues. Entre bénéfice supposé et risque potentiel alpheus choisi de ne pas placer de LED UV sur ses équipements.

Le total des LED blanches est de 18 et celui des bleues 30. Compte tenu de la moyenne à 437 lm/LED blanche le ratio blanc/bleu est correct et similaire à celui de la RADIOMETRIX (20 blanches 510 lm/LED pour 40 bleues).

Les fonctions du contrôleur peuvent être considérées comme équivalentes à celles proposées par alpheus bien que des différences peuvent faire des critères de choix.

Rampe alpheus RADIOMETRIX™ consituée de 5 modules 11M1002 (170 Watts)

Modèle LED
référence / fabricant
Quantité Flux Puissance électrique Couleur / longueur d'onde

Cree XLamp® XM-L U2

20
510 lm @ 1200mA
72 W

Cool White 6500 K (BIN fourni)

Philips Luxeon Rebel LXML-PR02-1000

40
1080 mW @ 750mA
98 W

Royal Blue 450 nm (BIN fourni)

         
Total 5 modules 11M1002 (170 Watts)
60 LED
11880 lm / 72840 mW
170 Watts
 

Le nombre de LED est supérieur dans le dispositif alpheus et le choix effectué dans des 'binning' de meilleures performances. Le pilotage est effectué à courant plus faible ce qui induit nécessairement une température plus basse des jonctions des LED (meilleur rendement, longévité accrue). Les deux dispositifs fonctionnent par ailleurs sans ventilateur (fanless). Le plus grand nombre de LED ainsi que les choix effectués fournissent un flux supérieur de 26% à la celui de la Mazarra.

Rampe alpheus RADIOMETRIX™ consituée de 4 modules 11M1002 (136 Watts)

Modèle LED
référence / fabricant
Quantité Flux Puissance électrique Couleur / longueur d'onde

Cree XLamp® XM-L U2

16
510 lm @ 1200mA
57,6 W

Cool White 6500 K (BIN fourni)

Philips Luxeon Rebel LXML-PR02-1000

32
1080 mW @ 750mA
78,4 W

Royal Blue 450 nm (BIN fourni)

         
Total 5 modules 11M1002 (170 Watts)
48 LED
9504 lm / 58272 mW
136 Watts
 

Le nombre de LED et le flux lumineux est dans cette hypothèse équivalent à la Mazarra, la consommation électrique est réduite du fait des options de meilleurs rendements.

Alimentations, gestion thermique, optiques secondaires

La comparaison entre alimentation, optiques, etc. avec la Mazarra sont impossible car les données du constructeur Maxspect ne sont pas accessibles. alpheus rappelle que les alimentations utilisées sur ses équipements ont un rendement de 93% ce qui demeure un 'must'. Les circuits MCPCB (SLI) BERGQUIST qui supportent les LED sont sélectionnés pour leurs caractéristiques remarquables de conduction thermique (3W/m-K), la pâte thermique de lien entre MCPCB et dissipateur a aussi une excellente résistivité thermique de 10W/m-K soit très supérieure à l'Artic silver 5 qui est aussi une référence. Les optiques secondaires sont en PMMA de rendement 92% (encore une très bonne performance). L'angle d'ouverture de l'optique est défini au moment de la fabrication de la rampe en fonction de la spécification de besoin client, il est toujours possible de les échanger dans le cas d'une modification de l'usage. Pour résumer : la recherche des meilleures performances possibles et le soin du détail guident de façon permanente la fabrication des dispositifs d'éclairage à LED alpheus pour biotopes artificiels.

Design

Les design sont différents et chacun peut préférer l'un ou l'autre système. L'orientation possible des spots de la Mazarra semble une bonne idée cependant il faut tenir compte de l'incidence de l'inclinaison sur l'efficacité de l'éclairement. D'autre part nous savons par expérience que la vue des LED n'est pas souhaitable aussi il faut orienter la rampe de façon à ne pas les voir et même dans certains cas ajouter un bandeau pour éviter cette gêne.

Prix de vente

Maxspect Mazarra série P 180 Watts avec contrôleur : 1485 euros (+fdp) garantie un an.
Puissance électrique équivalente alpheus RADIOMETRIX™ 5 modules 11M1102 170 Watts avec contrôleur : 1776 euros (+fdp) garantie cinq ans.
Flux lumineux équivalent alpheus RADIOMETRIX™ 4 modules 11M1102 136 Watts avec contrôleur : 1539 euros (+fdp) garantie cinq ans.

Maxspect R4ZOR / RAZOR M420R M16000

Exit les excellentes CREE XM-L, Maxspect place sur la R4ZOR les LED de la gamme XT du constructeur CREE, les Luxeon Rebel-ES sont remplacées également par des XT et XP de CREE, l'objectif est clair, il ne s'agit pas d'améliorer les performances de la Mazarra mais de réduire les coûts de fabrication et proposer une rampe LED à un prix attractif. Dans cette perspective les LED sont exploitées au maximum de leur capacité (on peut noter que sur la Mazarra que les LED équivalentes sont pilotées à des courant inférieurs). Ce choix implique une forte puissance imposée pour chacune des LED avec comme conséquences l'augmentation de la tension de fonctionnement VF, la baisse du rendement (qui peut être de 25%), la réduction de la durée de vie (difficile à estimer sans mesures très précises). L'échange thermique est réalisée par des dissipateurs déportés. En absence de ‘heat pipes’ ce dispositif n’a qu’une efficacité relative. La masse totale est de seulement 2 kg et aussi trop peu pour un dissipateur passif assurant 160W. Maxspect a donc aussi ajouté des ventilateurs et la dissipation thermique est active.

Le choix chromatique et la concentration des LED de la R4ZOR reste dans la veine de la Mazarra. Il ya donc une utilisation de multiples références de LED groupées sur un circuit de dimension modeste d'environ 10x10cm. Trois de ces circuits sont montés sur la 160W (+ deux ventilateurs), deux sur la 120W (+ un ventilateur). Les LED sont aussi soudées sur le PCB et un défaut d'une LED nécessite le remplacement du circuit complet (contrairement à la Mazzara). La disposition implique des lentilles d'ouverture assez large qui seront aussi moins pénétrantes. Malgré cela la RAZOR diffuse assez peu en à un effet de 'spot' (attention au placement de vos invertébrés !). Du point de vue résultat visuel/photosynthèse, le comparatif Mazarra / alpheus demeure globalement valable, la RAZOR se plaçant comme une version ‘low cost' dans la gamme du constructeur avec des performances moindres de la série Mazarra. Les versions 10000K/16000K ne comportent pas de réelle différence du point de vue photosynthèse puisque 6 LED 8000K sont remplacées par 6 LED 450 nm et cela n’aura qu’une influence marginale sur le rendement photosynthétique. L’aspect de la 16000K sera cependant plus bleuté et pour cette raison elle pourra être préférée en récifal 'profond'. Maxspect abandonne le concept orientable avec la R4ZOR qui est aussi moins modulable. Au final elle trouvera plus facilement sa place sur les petites cuves aux dimensions standards. Enfin les '160W équivalent à 400 Watts HQI' sont à considérer avec une extrême circonspection pour éviter toutes déconvenues puisque, selon notre mode de calcul, nous sommes bien en dessous des 300W et que les choix retenus augmentent la consommation électrique au détriment du flux lumineux généré.

Modèle LED
référence / fabricant

Quantité

Flux Puissance électrique Couleur / longueur d'onde

Cree XLamp® XT-E

6/12
382 lm @ 1300mA
26 / 52 W (VF=3,3V 280%)

Cool White 7000-8000 K

Cree XLamp® XT-E

6/6
294 lm @ 1300mA
26 /26 W (VF=3,3V 280%)

Warm White 3000 K

Cree XLamp® XT-E

12/6
1520mW @ 1300mA
52 / 26W (VF=3,3V 280%)

Royal Blue 450-465 nm

Cree XLamp® XP-E

9/9
63 lm @ 860mA
26 W (VF = 3,4V)

Blue 465-485 nm

Epiled dual core

6/6
1100mW @ 1300mA
28 W
UV 410-420 nm
         
Total pour RAZOR M420R M16000
39 LED
3142 lm / 18841 mW
160 Watts
 

Nota : Maxspect indique pour ses LED la longueur d'onde dans sa plage la plus large par ex. 450nm/465nm pour la XT royal blue (le BIN est non précis) alors que le rendement indiqué est toujours celui du meilleur BIN (par exemple 550mW @350mA pour la XT Royal Blue (disponible de 500 à 550mW @350mA).

Dans le cas des luminaires alpheus est précisé la région chromatique (ou la longueur d'onde) ainsi que le rendement exact des LED utilisées car ces deux paramètres sont indissociables dans le BIN stipulé par le fabricant de LED CREE ou Philips Lumileds. Nous tenons à disposition les certificats de contrôle de nos approvisonnements. Pour rappel : selon le BIN le flux lumineux est plus ou moins important à même consommation électrique et le coût d'achat des LED est directement lié à la qualité du BIN.

Mini-test : Ecotech Radion XR30w

L'Ecotech Radion est un luminaire compact qui regroupe sur deux petites zones :

Soit deux groupes de 17 LED pour un total de 118W. Le BIN des LED n'est pas précisé, la génération LED CREE est celle des XP.

Le choix Ecotech est fait de faire fonctionner chaque LED à sa capacité maximale théorique. Ce point n'a pas été vérifié. Un fonctionnement aux limites théoriques présente un risque de baisse prématurée du flux lumineux conséquence d'une température de jonction élevée. De plus la surface de dissipation thermique est réduite sur la Radion. Ceci implique nécessairement un flux d'air forcé pour maintenir la température dans des limites qui restent acceptables ainsi que la mise en oeuvre d'une protection pour détecter une élévation de température anormale. L'autre hypothèse est que la puissance maximale ne soit pas exploitée pour préserver la durée de vie, dans ce cas la puissance réelle n'est plus 118W.

Dans le document http://ecotechmarine.com/wp-content/uploads/2011/10/pn10627_RadionQSG_french.pdf Il est précisé :

"EcoTech Marine n'est pas responsable et ne garantit pas les éléments suivants :
1) toute défaillance et tout endommagement de produit résultant d'une usure normale dans des conditions d'utilisation normales ,

d'une exposition excessive à la chaleur et/ou à l'humidité, de produits ou de substances chimiques, d'une mauvaise installation,
de défauts ou de l'état de la structure existante, d'une mauvaise utilisation, d'abus, de modifications et de détériorations et,
2) toute imperfection mineure n'affectant pas l'intégrité structurelle ou l'utilisation du produit couvert.
"

L'usure normale n'est pas couverte par la garantie et seules les pannes franches non consécutives de l'usure normale le sont. Il serait intéressant de connaitre la quantification par Ecotech de la baisse du flux considéré comme normale et cela serait une indication de la durée de vie de ce luminaire destiné à un usage photosynthétique. Voir à ce propos notre point de vue sur la durée de vie des luminaires à LED dans la FAQ.

La Radion d'Ecotech ne contient qu'assez peu de LED blanches et compense ce manque par l'ajout d'un système trichomique RVB. Si l'indispensable et incontournable bleu royal est présent, du bleu clair, du rouge, du vert et du blanc sont aussi conjointement utilisés. Cet assemblage assure une correction chromatique et un meilleur IRC au détriment du rendement énergétique et del'efficacité pour la photosynthèse. Le rouge est de type photosynthétique, ce qui est aussi bien pour les végétaux. Ce choix est d'ailleurs en partie celui que nous utilisons pour l'eau douce et l'usage horticole. Notre position concenant l'utilisation de LED rouges dans un système récifal est abordée dans notre FAQ pour notre part nous le déconseillons . Le vert est utile pour l'ajustement chromatique sans apporter uen contribution significative à l'activité photosynthétique. L'énergie photosynthétique est nécessairement à pondérer en fonction de ces remarques.

Les LED de la Radion ne disposent pas d'optiques secondaires, le flux est ainsi plus fort dans l'axe optique puis diffusé graduellement en fonction de l'éloignement (de façon similaire aux luminaires HQI), Ceci est visible sur la mesure du PAR effectué par Ecotech, celui-ci étant effectif sur 40cm environ, il faut aussi en tenir compte dans le calcul de la puissance nécessaire. La multiplication et distribution des sources comme sur nos luminaires RADIOMETRIX permet une répartition plus homogène. Chaque élément Radion devra avoir sa propre suspension et il n'est pas prévu de structure d'assemblage de plusieurs éléments comme sur la Mazarra.

Le flux d'une Radion dans les conditions spécifiées par Ecotech est estimé à environ 6000 lumens / 36500 mW soit un équivalent alpheus RADIOMETRIX de deux 11M1005 (92 Watts) et un équivalent HQI de 190 Watts. L'estimation équivalent HQI 250 Watts semble sur-évaluée selon nos modes de calcul et ceci sans tenir compte de l'éfficacité photosynthétique.

Le contrôleur possède les fonctionalités essentielles, l'utilisation conjointe avec le contrôle du brassage est un plus. Pour épater les amis la Radion dispose d'une simulation d'orage.

La sauvegarde de l'éclairage sur batterie est effectivement simple à réaliser et semble une bonne idée, cependant l'énergie doit être avant tout préservée afin :

Pour cette raison la commutation sur batterie de l'éclairage peut s'avérer contraire à la perennité de l'aquarium en cas de défaillance prolongée du réseau électrique (soit 12h ou plus). Il est fondamental que la gestion de la commutation soit 'intelligente' afin de ménager le temps de sauvegarde de l'aquarium sur batterie en coupant l'éclairage si nécessaire.

Coût de la Radion : environ 700 euros + 50 euros de kit de suspension contre 758 euros pour une équivalence de deux modules RADIOMETRIX 11M1005.

En synthèse

Nous avons sélectionné Maxspect Mazarra/RAZOR et Ecotech Radion car ce sont des compétiteurs qui proposent des éclairages à LED compatibles avec les exigences des aquariums récifaux (ce qui n'est pas le cas de tous). Si on compare objectivement avec les produits alpheus de puissance lumineuse équivalente la différence de prix est minime. Nous insistons sur la notion de 'puissance lumineuse' et non pas celle électrique qui est favorisée paradoxalement par l'utilisation des moins bons composants. Le choix sera effectué en fonction des exigences spécifiques à chaque aquarium, des garanties proposées, de la modularité, la facilité de placement, la couverture lumineuse, la durée de vie, la qualité, les possibilités du logiciel, les services, etc. Ce petit comparatif aidera sans doute à évaluer correctement un luminaire à LED alors que l'offre se multiplie et qu'il est difficile de juger objectivement sans une connaissance approfondie des paramètres techniques.

alpheus est guidée par la recherche des meilleures performances. Pour cela nous proposons des produits équipés des LED les plus performantes sélectionnées dans les meilleurs binning, nous apportons une garantie de 5 ans pour une durée de vie (du point de vue photosynthétique) estimée au minimum à 5 ans . L’alimentation et le dispositif de gestion thermique sont conformes aux engagements ‘Energy Star’ qui permettent, outre des économies d'énergie, de s'affranchir totalement des ventilateurs de refroidissement. L’automate de gradation optionnel permet d’élaborer des cycles proches de ceux observés en milieu naturel qui multiplient aussi le plaisir de l’observation de l’aquarium, sans effets inutilement artificiels. L'automate de gradation (contrôleur) apporte aussi des fonctions novatrices comme 'le maintien du flux constant pendant la durée de vie' ou la 'photo-acclimatation' qui s'avèrent indispensables avec les éclairage à LED. L’ensemble des développements et la fabrication sont réalisés intégralement en France et respectueux de la législation (et pas simplement assemblés sur le territoire). Nous prodiguons des conseils car nous sommes aussi aquariophiles et effectuons une réalisation sur-mesure propre à chaque installation. Le SAV est aussi de proximité, il permet de régler rapidement un dysfonctionnement par la connaissance technique et la maitrise des produits. Enfin le système est modulaire, adaptatif et évolutif, testé et validé sur nos installations récifales.


alpheus - partage réseaux sociaux et blog : alpheus réseaux sociaux facebook Le blog des utilisateurs recommander cette page :

Textes et Photos ©2009-2017 alpheus / JLC | Contact webmaster
Le contenu de ce site est la propriété de la société alpheus et ne peut être reproduit sans autorisation écrite de alpheus S.A.R.L.